Auteur : audiovisuel40599

Un chercheur «inocule» du stress à des jeunes pour qu’ils puissent mieux y faire face

Jonathan Bluteau, psychoéducateur et professeur au Département d’éducation et formation spécialisées de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) a conçu un programme d’intervention original, nommé In vivo, destiné à des adolescents aux prises avec une problématique d’anxiété, de dépression ou d’agressivité réactive et impulsive. Ce « Programme de développement de compétences pour faire face au stress » a été développé par le chercheur, en collaboration avec Claude Julien, un éducateur spécialisé du Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière – Centres jeunesse de Lanaudière (CISSS-CJL), le partenaire principal du projet.

Le Service des partenariats et du soutien à l’innovation (SePSI) de l’UQAM a offert informations et conseils au professeur Bluteau, entre autres, en matière de propriété intellectuelle. Jonathan Bluteau et Claude Julien ont bâti une trousse, qu’on obtient en contactant le professeur Bluteau, et ils offrent des ateliers de formation, entre autres les 24 et 26 mai prochain.

In vivo, comme un vaccin?
L’approche novatrice, proposée par le chercheur de l’UQAM, repose notamment sur l’entraînement par l’inoculation au stress (EIS). « L’EIS est une pratique qui s’illustre bien avec l’image du vaccin, explique le professeur Bluteau. Comme un vaccin permet au système immunitaire de reconnaitre le virus, de développer et de mobiliser les mécanismes de défense pour le combattre, l’EIS est un principe par lequel on induit du stress, de façon progressive et de manière contrôlée. On apprend ainsi au jeune à le reconnaître, puis à développer et à mobiliser les stratégies les plus adaptées pour y faire face ».

Cliquez ici pour lire la suite du communiqué.

Alex Brind’Amour

« Faire un baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire, c’est aussi faire partie d’une communauté d’apprentissage où règnent entraide et complicité. Je terminerai ce baccalauréat avec des amitiés nouvelles qui m’auront permis d’ouvrir mes horizons. »

Alex Brind’Amour

Baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire

Yuri Dupuis-Jobin

« Le baccalauréat en enseignement secondaire est un programme plus vivant que jamais. Bien que la formation universitaire nous fait énormément grandir, la vie étudiante nous fait vivre cette grandeur. M’impliquer à l’intérieur des murs de l’UQAM aura été une des plus grandes expériences de vie jusqu’à maintenant. »

Yuri Dupuis-Jobin

Baccalauréat en enseignement secondaire, concentration formation éthique et culture religieuse

« L’intégration scolaire telle que vécue par des enseignant(e)s dans les écoles du Québec »

Gérald Boutin, Lise Bessette et Houssine Dridi signent une étude sur :

« L’intégration scolaire telle que vécue par des enseignant(e)s dans les écoles du Québec »

Lire le communiqué de presse :

http://www.newswire.ca/fr/news-releases/recherche-inedite-sur-lintegration-des-eleves-en-difficulte—des-profs-dechires-constamment-sous-pression-et-demunis-576208821.html

Faculté des sciences de l’éducation

La Faculté des sciences de l’éducation accueille chaque année de futurs éducateurs, enseignants, formateurs et spécialistes, inscrits dans 35 programmes. Lieu d’excellence, la Faculté est résolument engagée face aux enjeux du XXIe siècle. En collaboration avec les milieux de pratique, elle contribue à offrir une formation réputée qui allie innovation, polyvalence et engagement citoyen.

Suivez-nous

Coordonnées

Faculté des sciences de l'éducation
Local N-R505
1205, rue Saint-Denis
Montréal (Québec) H2X 3R9